vendredi 29 décembre 2017

PUBLICITÉ

Le point Basket pendant la trêve

Après une demi-saison, la Ligue Féminine de Basket a vu Villeneuve d’Ascq s’accrocher malgré la pertes de nombreuses joueuses majeures et Bourges lui tenir tête. En Europe, Bourges tient le choc tout comme Villeneuve en Euroligue alors que les 3 clubs français en gagés en Eurocoupe sont en 8es.

Ligue Féminine de Basket

Avec 9 victoires et une seule défaite, Bourges et Villeneuve d’Ascq trustent les deux premières places du podium. Les Guerrières Championnes de France en titre ont perdu leur seule rencontre face aux Bérruyères lors du match en retard de la 1ère journée (62-43). Le Tango, qui a un nouveau Manager Général en la personne de l’ancien journaliste Patrice Dumont, a enregistré sa seule défaite lors de la 2e journée lors d’un déplacement à Tarbes. Les deux leaders ont creusé un petit écart sur leurs poursuivants.

5 équipes se tiennent ensuite en 1 seul point, Basket Landes, Charleville, l’ASVEL Féminin, Lattes-Montpellier et Tarbes. Avec 4 et 5 défaites, leur saison est un peu moins rose mais ces équipes ont le mérite de rendre le Championnat palpitant car chaque confrontation devient un match à gagner pour « éliminer » un adversaire direct.

Tarbes, qui a réalisé l’exploit de battre Bourges a par la suite gagné contre Charleville mais a perdu à Villeneuve d’Ascq et puis à domicile contre Basket Landes. Les coéquipières de Céline Dumerc sont passées à côté de leur Open LFB 2017 en perdant largement contre Saint-Amand avant de se reprendre et pointer à la 3e place malgré leur 4 défaites.

L’ASVEL qui avait enregistré brièvement le renfort de Sandrine Gruda a pu compter sur son internationale pour se hisser parmi les équipes de tête. Il faut dire qu’en 4 matchs, la Française a été la meilleure marqueuse de la LFB avec 18 points de moyenne. Sa coéquipière Haley Peters n’est pas en reste puisqu’elle a disputé les 10 matchs de son équipe et pointe à 16,3 pts de moyenne.

Malgré le record de la saison avec 30 points pour Stephanie Talbot contre La Roche Vendée, Mondeville ne pointe qu’à la 11e et avant dernière place. Néanmoins, les Normandes sont dans un petit groupe qui se tient lui aussi en 1 point et composé de Nantes-Rezé, Saint-Amand et Nice.

Avec une seule victoire, La Roche Vendée connaît un parcours difficile, comme prévu. Les vendéennes ont tout de même battu Nice et accroché Nantes dans un Derby des Pays de Loire qu’elle ont finalement perdu 67 à 60.

Le classement interactif

Euroligue

Après 9 journées, soit juste après la mi-parcours, Bourges et Villeneuve d’Ascq, qui sont dans le même groupe, s’en sortent plutôt bien. Les Berruyères sont actuellement 4es et occupent la dernière place qualificative pour la phase finale mais sont talonnées par les Nordistes qui pointent au même nombre de points, 13.

Sans surprise, ce sont les clubs russes et turques qui dominent les débats alors que Montpellier, qui a subit de profonds changements l’été dernier peine dans cette campagne et occupe la dernière place du Groupe B avec seulement 1 seule victoire en 9 rencontres.

Lors de la prochaine journée, Bourges et Lattes-Montpellier s’attendent à deux matchs difficiles face au des géants turques : à Galatasaray pour le Tango et en recevant Fenerbaçhe côté Gazelles. Villeneuve s’attend aussi à un match compliqué en Belgique contre Braine mais une victoire contre le dernier du Groupe A mettrait un adversaire direct au tapis.

A noter que parmi le contingent français qui évolue à l’étranger, le coach Pierre Vincent dispute l’Euroligue avec les Italiennes de Schio où il coache Isabelle Yacoubou depuis cet été. Le club italien pointe à la 5e place du Groupe B pour le moment.

Pour rappel, seuls les 4 premiers de chaque groupe vont en quart de finale alors que les 5es et 6es sont reversés directement en quarts de finale de l’Eurocoupe. Les 7es et 8es sont éliminés de toute compétition européenne.

Eurocoupe

Les Flammes Carolo de Charleville ont dominé leur groupe avec 6 victoires en 6 matchs et ont donc obtenu un billet direct pour les 8es de finale. Ce qui n’est pas le cas de Basket Landes et de Saint-Amand qui ont tout de même terminé 2es de leurs poules respectives et ont ensuite remporté leur 16es de final contre les Suissesses de Fribourg et les Allemandes de Wasserburg.

Les trois représentants français joueront leurs 16es début janvier. Les Flammes iront en Pologne à Bydgoszcz au match aller avant d’avoir l’avantage de recevoir au retour. Situation inverse pour Basket Landes et Saint-Amand qui recevront à l’aller. Pour les Landaises, c’est un gros morceau qui se présente. Kosice, autre club polonais, est plus habitué à l’Euroligue et sera donc difficile à évincer. Les joueuses du Hainaut joueront à Venise avant de recevoir dans le Nord.

Photo fournie par Romain Chaïb.

Comments are closed.