vendredi 10 février 2017

PUBLICITÉ

Hochfilzen 2017 : le Relais Mixte décroche l’Argent

Ce jeudi, lors de la première épreuve des Championnats du Monde de Biathlon à Hochfilzen (Autriche), l’équipe de France a arraché la médaille d’Argent du relais mixte, lors d’un sprint final, derrière l’Allemagne (-2″2) et devant la Russie (+1″).

Le relais mixte est l’épreuve qui donne le coup d’envoi des mondiaux. La France a décidé d’y aligner les 4 meilleurs athlètes français du moment. Ainsi la jeune Anaïs Chevalier, qui reste sur de très bonnes performances individuelles et une bonne régularité, a été désignée pour lancer ce relais, au détriment de l’expérimentée Anaïs Bescond. Marie Dorin-Habert, Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade complètent le relais. Les bleus, champion du monde en titre de ce relais mixte, partent favoris.

Les Bleues sont dans le coup

Côté français, c’est Anaïs Chevalier qui lance ce relais. Avec un 5/5 au tir couché, elle ressort en tête avec l’Allemagne et l’Italie. Elle fera deux pioches sur son tir debout et sera un peu juste niveau ski, mais elle limite la casse et lance Marie-Dorin en 7e position, avec 14 secondes de retard seulement.

La numéro 1 tricolore part à 5 secondes de l’Allemande Laura Dahlmeier et de la Finlandaise, Kaisa Mäkäräinen. Grâce à un gros premier tour les trois filles rattrapent l’Italien Dorothea Wierer qui était en tête. Sur le couché, seule Marie-Dorin réalise le 5/5 et elle ressort en tête, avec dans ses skis l’Italienne qui a vite tiré sa balle de pioche. L’Allemande et la Finlandaise arrivent tout de même à reprendre leur 15 secondes de retards, avant le tir debout. Un tir où elles feront toutes les quatre deux pioches, mais la Française et l’Italienne sont encore les plus rapides, et ressortent en tête.

Marie-Dorin lance Quentin Fillon-Maillet dans un groupe de tête composé de 3 nations : Allemagne, France et Italie. A mi-course, la France est bien placée pour le podium. Les poursuivants dont la Russie sont à 22 secondes.

Quentin Fillon-Maillet  craque, Martin Fourcade limite la casse

Après un tir couché sans encombre, Quentin Fillon-Maillet craque complètement sur son debout. Il commet quatre fautes, donc malgré trois pioches, une cible n’est pas blanchi et le Français doit aller tourner sur l’anneau de pénalité. Il s’en sort bien, les poursuivants devant piocher eux aussi, et ressort 3e à 52 secondes de l’Allemand, Arnd Peiffer et 33 secondes de l’Italien, Lucas Hofer.

C’est au tour du grand Martin Fourcade de s’élancer, à la lutte avec le Russe Anton Shipulin. Les deux partent comme des fusées dans le premier tour pour espérer reprendre l’Italien. Grâce à un 5/5 sur le couché, le duo ressort à 40 secondes de l’Allemand Simon Schempp, mais surtout, ils ne sont plus qu’à 17 secondes de l’Italien, Dominik Windisch. L’Italien craque sur le debout et avec un nouveau 5/5, Fourcade et Shipulin ressortent 2e et 3e à 17 secondes de l’Allemand. Un dernier tour de folie du duo de circonstance s’annonce, et c’est une sacrée remontée ! Mais l’Allemand s’imposera quand même d’une courte tête au sprint, devant Martin Fourcade (+2″20) et Anton Shipulin (+3″20).

La France ne conserve pas son titre qu’elle avait obtenue l’an dernier aux mondiaux d’Oslo, mais s’offre une très belle deuxième place.

Poster un commentaire