samedi 12 mai 2018

PUBLICITÉ

Florentin et Ignace Championnes d’Europe pour la 3e fois

Karaté - Lucie Ignace

Anne-Laure Florentin et Lucie Ignace ont décroché le titre de Championne d’Europe de Karaté pour la 3e fois de leur carrière ce samedi 12 mai 2018 lors des Championnats d’Europe qui se déroulent à Novi Sad en Serbie.

(Infos FF Karaté)

Après 2 premières journées consacrées aux éliminatoires, les championnats d’Europe de karaté se poursuivaient ce samedi à Novi Sad (Serbie) avec les finales et petites finales des catégories individuelles et des combats par équipe femmes.

Côté français, on attendait beaucoup des 2 finalistes et piliers de l’équipe, Anne-Laure Florentin (+68kg) et Lucie Ignace (-61kg). Très expérimentées, elles avaient toutes les 2 l’occasion de décrocher leur 3ème titre européen (consécutifs pour Florentin). Sans trembler elles remportent chacune leur finale de façon magistrale.

3ème titre d’affilée pour Anne-Laure Florentin

Après 2016 et 2017, Anne-Laure Florentin confirme sa domination européenne chez les +68kg. Après un parcours particulièrement bien maîtrisé, la française se présentait sereine sur le tapis pour sa finale contre la grecque Chatziliadou.

Patiente et calme, ultra-précise, Anne-Laure Florentin n’entre dans la distance que pour marquer des points limpides. Le premier tombait à l’entrée de la dernière minute, le second, un gyaku au corps impeccable, à vingt secondes de la fin. Et tandis que Chatzialidou jouait ses dernières chances et réclamait à son coach des video review inutiles, la reine d’Europe lançait un dernier kizami-tsuki magistral au visage. Le compte était bon.

Désormais triple championne d’Europe en suivant, Anne-Laure Florentin est prête pour d’autres campagnes.

Lucie Ignace triple championne d’Europe également

Quatre fois médaillée européenne, en or en 2013, encore sur le podium l’année dernière et leader de l’équipe championne d’Europe en titre, l’ukrainienne Anita Serogina était une adversaire d’envergure, au sens figuré comme au sens propre, car ses longs bras sont redoutables quand elle part de loin. C’est d’ailleurs ce qu’elle faisait à quarante secondes de la fin, s’élançant comme un ressort pour aller toucher au visage. Aussitôt le gyaku-tsuki de Lucie Ignace plongeait au corps et touchait. Deux drapeaux de part et d’autre !

Tension dans les dernières secondes. Lucie Ignace a été plus présente, plus active… Serogina déclenche au corps à quatre secondes de la fin… Cette fois le contre au visage est limpide et les quatre drapeaux se lèvent pour la française. La voici championne d’Europe à nouveau après une finale perdue l’année dernière. Si on compte les championnats du monde 2016, Lucie Ignace vient d’enchaîner quatre grandes finales de suite et emporte son 3ème titre européen senior. Elle était aussi en finale des deux derniers championnats du monde…

Confrontée à une grosse concurrence au niveau français chez les -61kg, la Réunionnaise, a encore une fois répondu présente sur un grand championnat. Elle confirme qu’il faudra compter sur elle dans la course olympique.

Comments are closed.