vendredi 6 mars 2015

PUBLICITÉ

Biathlon – Le relais mixte français en Argent

La France a pris hier la deuxième place du relais mixte, à 20 secondes de la Finlande. Le premier podium de ces mondiaux est complété par la Norvège, auteur d’une belle remontée. 

Les championnats du monde à Kontiolahti, en Finlande, sont lancés par cette première épreuve, qui est le relais mixte. Les femmes auront 6km à parcourir et les hommes 7,5 km sur cette piste relativement difficile, avec notamment des descentes rapides, à l’image de la chute de la kazakhe dès le premier tour.

La France a décidé d’aligner une équipe type des grands jours, composée d’Anaïs Bescond, Marie Dorin-Habert (photo), Jean-Guillaume Beatrix et Martin Fourcade. Ce n’est pas le cas de toutes les nations, l’Allemagne a par exemple conservée son leader masculin Simon Schempp, qui profitera de ces mondiaux pour jouer le général et essayer de prendre la première place au français Martin Fourcade.

C’est Anaïs Bescond qui lance ce relai français. Elle entre dans le stade en troisième position, mais elle met un peu de temps sur le pas de tir et pioche une fois, ce qui la fait ressortir 11ème , 20 secondes derrière la tête de course . A l’issu du second tir (debout), c’est la japonaise qui ressort une nouvelle fois en tête. Grâce à un sans faute, elle va faire vibrer quelques instants sa nation qui se retrouve très rarement dans les premières places. La française quant à elle fait deux nouvelles pioches, elle ressort 12ème à 44 secondes. C’est dans cette position qu’elle lancera la seconde relayeuse : Marie Dorin-Habert.

Grâce à un très bon tir couché, elle ressort du pas de tir 4ème à 22 secondes de la biélorusse, Domracheva et de la tchèque, Soukalova. Malgré une pioche au tir debout, la française conservera sa 4ème place et lance Jean-Guillaume Beatrix à 42 secondes des biélorusses. Après de nombreuses blessures, et quelques passages à vide, Marie Dorin revient en pleine forme dans ce collectif français. En effet, elle réalise un superbe course qui relance l’équipe pour aller chercher une première médaille dans ces mondiaux.

A mi-course, la Biélorussie est en tête, suivie de la Finlande, et des Tchèques. Lors du tir couché, chacune de ces nations tirent vite et bien. Le français doit faire de même, et c’est chose faite, il ressort toujours 4ème à 50 secondes de la tête de course. Mais Beatrix va casser une canne dans son deuxième tour ce qui va lui faire perdre du temps. De plus, ses trois fautes au tir debout vont permettre alors à la Norvège de lui passer devant grâce à Johannes Boe impérial.

Beatrix passe alors le relais à Martin Fourcade en quatrième position, avec 1 minute 10 de retard sur la tête, et 30 secondes de retard sur le podium. Mais Fourcade, meilleur biathlète du monde va reprendre 9 secondes dans son premier tour au biélorusse. Et grâce à un premier tir parfait, il ressort du pas de tir à seulement 30 secondes de la tête de course. C’est au dernier tir debout que tout va se jouer, grâce à un sans faute, les tchèques ressortent en tête. Le français, auteur d’un tir parfait également sortira en seconde position. Les biélorusses avec 3 pioches craquent totalement, c’est donc Tarjei Boe qui en profite pour faire ressortir la Norvège en troisième position.

Avec un bon travail sur les skis et un tir parfait, Martin Fourcade va permettre à la France de s’emparer de la médaille d’argent de ce relais mixte, remporté par la République Tchèque.

Poster un commentaire