vendredi 23 janvier 2015

PUBLICITÉ

24h du Sport féminin : le dispositif TV passé au crible

Comme l’an dernier, les chaînes vont faire des efforts pour diffuser du sport féminin. Pour certaines, c’est assez naturel, pour d’autres beaucoup moins. Voici les différents dispositifs, avec nos éclairages et avis.

Eurosport

L’auto-proclamé diffuseur numéro 1 du sport féminin met une fois de plus les grand moyens en mobilisant ses deux chaînes.

L’an dernier, la première édition s’était déroulée lors du défunt Open GDF Suez de tennis, cette année, c’est pendant l’Open d’Australie. De quoi meubler la nuit avec des directs plein la musette ! Du coup, comme l’an dernier, coup d’envoi vendredi soir avec, dès 21h30, une émission spéciale en direct présentée par Géraldine Pons avec comme invitées Christine Kelly (CSA), Marie-Georges Buffet ou Chantal Jouanno (toutes deux Ex Ministres des sports), Delphine Groll (Directrice communication d’Au Féminin) et Isabelle Joschke (Navigatrice). Ensuite place donc à l’Open d’Australie durant la nuit et jusqu’en fin de matinée.

Pendant ce temps, ski alpin à 10h15 avec la descente de Coupe du Monde à St Moritz (Suisse) sur Eurosport 2 suivi de Soyaux // PSG en Coupe de France de foot à 13h45. Après le tennis sur Eurosport 1, 2e émission de Géraldine Pons : les grandes étapes de l’histoire de la médiatisation du sport féminin avec Annie Famose (Ski), Sandrine Agricole (Rugby), Edwige Avice (Fondation du sport), Marie-Cécile Navès et Eric Monninet (Sport et Citoyenneté). Juste après, retour au direct sur la chaîne premium avec la Coupe du Monde Dames de saut à ski à Oberstdorf (Allemagne) à 16h15 puis à 19h15 Mulhouse – Béziers en Ligue A Féminine de volley.

Enfin, dernière émission (toujours en direct !) à 22h avec Géraldine Pons : les grandes problématiques du sport féminin avec Roxana Maracineanu (Natation), Marie-Françoise Potereau (Femix), Françoise Sauvageot (Vice-présidente CNOSF), Julian Jappert et Alain Arvin-Bérod (Sport et Citoyenneté).

Notre avis : Eurosport fait aussi bien que l’an dernier et devance de loin les autres chaînes en terme de mise en avant du sport féminin. La date est arrangeante pour le groupe qui peut pleinement profiter de ses nombreux droits. L’an dernier, la nuit avait été meublée avec des rediffusions, cette année ce sont des directs de l’Open d’Australie qui viendront combler et donc accroître encore le temps des directs dédiés aux femmes, évalués à environ 20h.

Groupe France TV

Au travers de ses nombreuses compétitions mixtes, France TV a toujours fait office de diffuseur du sport féminin. Depuis quelques saisons, avec la D1F de foot et la Coupe de France, France 4 diffuse régulièrement des matches. Samedi, à partir de 13h15, c’est Soyaux // PSG en 16èmes de finale de la CDF qui sera retransmis en direct. Après l’engouement créé par le Rugby avec le premier match du tournoi de 6 nations diffusé il y a trois ans puis la Coupe du Monde à l’automne dernier, la chaîne va s’y mettre plus régulièrement. Après Eurosport il y a quelques jours et Canal+ samedi après-midi (voir ci-après), France 4 diffusera un match du TOP 8 dimanche après-midi avec le confrontation entre Montpellier et Blagnac Saint-Orens. Mieux, la chaîne a prévu également de diffuser la finale du championnat au printemps ainsi que 3 matches du Tournoi des 6 Nations dont nous vous donnerons le programme très prochainement.

Sur France 2, de nombreuses émissions feront la part belle au sport féminin comme Télématin, Thé ou Café mais également Rencontres à XV dimanche 25 à 8h, qui proposera un portrait de Safi N’Diaye (Rugby) sans oublier que Céline Géraud et toute son équipe profiteront de Stade 2 pour mettre à l’honneur les sportives.

Sur France 3, une page sport féminin sera présentée par Nathalie Simon dans Midi en France. Mais c’est vers l’émission phare Tout le Sport qu’il faudra se tourner avec un duplex depuis la soirée de lancement qui se tiendra à Roland Garros. Évidemment, l’émission diffusera tout le week-end les résultats et reportages autour du sport féminin.

Sur France Ô, comme l’an dernier, les sportives seront au cœur des différents magazines et reportages courts proposés par la chaîne comme Riding Zone, Couleurs Sports avec Laura Georges (Foot) et Sandrine Agricole (Rugby). Mes Couleurs Outremer recevra Laura Flessel (Escrime) et la chaîne diffusera un docu intitulé « Des femmes à l’honneur » sur des adeptes du Grand Raid à la Réunion.

Enfin, la 1ère, la chaîne du groupe qui émet en Outre-mer ne sera pas en reste avec ses différentes antennes locales. D’abord, les différentes antennes relaieront en direct les deux retransmissions sportives diffusées sur France 4 ainsi que le match France // États-Unis prévu le 8 février prochain (en France Métropolitaine sur D8). Il y aura des reportages Rugby sur l’antenne Pacifique. Du basket et du foot dans l’Océan Indien. Du Taekwondo et d’autres disciplines sur le bassin Atlantique.

Notre Avis : France TV profite cette année de ses droits mais surtout de ses différentes antennes nationales et locales pour multiplier les diffusions en direct et les reportages autour du sport féminin. Il y en aura beaucoup, il sera difficile de tout suivre. Et c’est plutôt plaisant. Maintenant, il faudra que tout ça ne soit pas qu’un coup d’épée dans l’eau et que ce genre d’initiative ne soit pas uniquement réalisée durant les 24h du Sport Féminin.

Groupe Canal+

La vraie innovation du groupe cette année c’est de profiter qu’il n’y ait pas de TOP 14 pour raison de Coupe d’Europe (dont elle a perdu les droits) pour caler une retransmission en direct du TOP 8 féminin avec les mêmes moyens qu’elle met pour le TOP 14. Isabelle Ithurburu en bord de terrain, Marie-Alice Yahé en consultante et Eric Bayle et Thomas Lombard aux commentaires. Lille-Perpignan sera donc à suivre à 14h45 en direct du Stade Lille Métropole à Villeneuve d’Ascq. Pour celles et ceux qui sont dans le coin, allez-y, l’entrée sera gratuite ! Un record d’affluence pour un match de Top 8 pourrait bien être battu…

Sport+ qui possède une belle flopée de droits diffusera comme l’an dernier une rencontre en direct de la Ligue Féminine de Handball, Dijon-Nîmes (17h15) et une rencontre en direct de la Ligue Féminine de Basket, Basket Landes-Lattes Montpellier (19h). Le petit plus de la chaîne cette année, c’est la diffusion en direct d’une manche de la Coupe du Monde de Bobsleigh dames juste avant (14h30).

Sur Infosport+, une interview de Christine Kelly (CSA) sera multi diffusée dans la matinée et des portraits réalisés par Sylvère Henri-Cissé seront présentés tout au long de la journée.

Itélé annonce de son côté des reportages thématisés… et D8 recevra, mais ce n’est pas encore confirmé, une joueuse de l’Équipe de France de Handball dans son émission Gym Direct.

Notre avis : Le groupe Canal a profité d’un week-end pour « sortir du bois » et créer un événement exceptionnel avec le Rugby. Bien leur en a pris. Pour le reste, c’est assez classique mais l’augmentation de la présence du sport féminin est finalement assez étendue. Continuez, vous êtes sur la bonne voie.

L’Équipe 21

Très bonne surprise du côté de la chaîne TNT puisque du sport en direct sur une autre chaîne gratuite va être proposé ! La chaîne du groupe Amaury va exploiter ses droits sur les Championnats du Monde de Ski et Snowboard freestyle qui se déroulent actuellement en Autriche avec 3 sessions diffusées en direct samedi et dimanche. Samedi à 13h15, les qualifs du Ski Cross féminin, à 18h les finales du Big Air et dimanche à 12h les finales du Ski Cross.

Mieux, avec les droits de l’Open de Paris de Karaté, les femmes seront à l’honneur puisque c’est une compétition mixte qui sera de nouveau retransmise en direct tout au long du week-end.

Tout au long de la journée, des sujets féminins seront diffusés par la chaîne dans ses différentes émissions et éditions d’information et des joueuses de foot seront présentes sur de nombreux plateaux tout au long du week-end. On notera particulièrement : un portrait de Meryl Boulangeat (ex Ski Cross) dans l’Équipe du matin, des sujets basket féminin et un portrait de Yacine Sène dans « Prolongation » à 11h, un portrait d’Inès Taittinger dans la Magazine Auto à 11h30,  Gaëtane Thiney dans la rediffusion de Sport Buzz à 12h30, la diffusion d’un doc « Les filles d’à côté » sur les difficultés du foot féminin à 15h15 et enfin la rediffusion dimanche à 11h d’Esprit Bleu 100% féminin, le magazine des équipes de France présenté pour l’occasion par Astrid Guyard (Escrime).

Notre avis : C’est une bonne surprise que de voir l’Équipe 21 proposer du sport féminin en direct lors de ce week-end et pour tout vous dire : on est ravis. Bien habillé avec les différentes présences et les docus et sujets proposés tout au long du week-end. Ceux qui n’ont aucun abonnement aux chaînes payantes pourront largement jongler entre France TV et l’Équipe 21 pour voir du sport féminin gratuitement. Si ça pouvait être comme ça tous les week-ends…

beIN SPORTS

beIN SPORTS possède de nombreux droits mixtes pour des compétitions (Tennis, Athlé, Judo, Cyclisme…) ainsi que les droits des clubs français à domicile en Ligue des Champions de foot et les droits intégraux de la Ligue des Champions Féminine de Hand. Malheureusement, aucun de ces droits ne seront exploitables ce week-end. Pour anticiper, la chaîne diffuse depuis quelques jours déjà un clip promotionnel mettant en avant ces droits. Régulièrement tout de même, la chaîne reçoit des sportives dans son émission matinale L’Expresso. Toute cette semaine donc, des efforts supplémentaires sont faits pour recevoir de nombreuses sportives.

Les plus : l’Expresso de samedi matin proposera une large revue de l’actu du sport féminin et Dimanche Ligue 1 fera la part belle aux féminines dimanche matin avec une page spéciale sur la D1 féminine.

Notre avis : beIN SPORTS fait un peu mieux que l’an dernier mais malheureusement ne peut pas faire plus car la chaîne ne pourra pas exploiter ses droits ce week-end. Dommage.

Groupe MCS

MCS qui possède une grande partie des tournois de la WTA ne pourra rien diffuser ce samedi pour cause d’Open d’Australie, dommage. Et maintenant que la chaîne a perdu la Ligue A féminine volley au profit d’Eurosport, c’est sur MSC Extrême et MCS Bien être que se passera le gros de l’événement car la chaîne premium ne pourra pas non plus exploiter ses droits sur la Ligue des Champions de volley.

Avec la diffusion des Winter X Games en direct d’Aspen (Colorado, USA), MCS Extrême s’offre tout de même une belle occasion de diffuser du Sport Féminin en direct. Tout au long de la journée, la chaîne qui possède les droits des Coupes du Monde de ski et snowboard freestyle diffusera les meilleurs moments des étapes de la Coupe du monde. Idem pour le surf avec les meilleurs moments de l’ASP World Tour 2014.

Sur MCS Bien-être, l’émission « Autour du bien-être » reçoit tout au long du mois de Janvier des sportives féminines et ce samedi 24 janvier sera entièrement tourné vers le fitness au féminin.

Notre avis : Le groupe ne pouvant pas exploiter une partie de ses droits, il fait donc au mieux avec ses deux chaînes MSC Extrême et MCS Bien-Être. C’est en tout cas une bonne occasion de vous familiariser avec les différents sports extrêmes tels que les X Games, le Ski et le Snowboard freestyle ou le surf, des disciplines que nous suivons régulièrement chez Femmes de Sport, et c’est aussi grâce à eux.

Groupe M6

M6 ne possède pas de droits, enfin si, ils ont les matchs de l’Équipe de France féminine de foot lors de la Coupe du Monde féminine 2015 cet été. Pas mal quand même. En revanche, ils ont Sonia Bompastor comme consultante football. Et ils vont l’utiliser à toutes les sauces. Un clip promotionnel sur le sport féminin a été tourné avec elle et va être diffusé sur toutes les chaînes du groupe : M6, W9, 6ter, Teva, Paris Première, Girondins TV et sur 6play, le site internet de replay du groupe. Le logo des 24h du sport féminin sera aussi mis en avant sur Teva, Paris Première et Girondins TV.

M6 fera des efforts plus conséquents avec des éditions de Sport 6 100% féminines et des portraits de sportives seront à l’honneur tout le week-end dans les JT de Nathalie Renoux.

Notre avis : M6 ne pouvait pas faire plus, et on va donc s’en contenter. Par contre, le vrai coup aurait été d’annoncer la création d’un section féminine ambitieuse aux Girondins de Bordeaux sur le modèle de ce que construit l’OM par exemple. Mais apparemment, ce n’est pas d’actualité.

Chérie 25

La chaîne ne propose pas grand-chose habituellement en sport mais durant les 24h, il sera intéressant pour ceux qui ne l’ont pas encore vu de se pencher sur le documentaire « Qu’est-ce qui fait courir les femmes ? », un reportage déjà diffusé sur d’autres chaînes et qui propose de suivre 4 destins de sportives : Aya Cissoko (Boxe), Muriel Hurtis (Athlé), Camille Abily (Foot) et Eugénie Angot (Equitation). La chaîne diffusera également 4 épisodes de Destins de Sportives qui reviendra sur le moment crucial de la vie d’une championne. Ces épisodes seront consacrés à Carole Péon (Triathlon), Sarah Steyaert (Voile), Lise Legrand (Lutte) et Perrine Sanchez (Chute libre).

Notre avis : On pourra toujours se plaindre que c’est peu. Mais au regard d’une chaîne comme Chérie 25, c’est déjà beaucoup et l’initiative ne peut être que saluée et encouragée.

TF1-LCI

Pas grand-chose à dire sur les 24h du sport féminin sur les chaînes du groupe TF1. Claire Chazal devait diffuser dans son JT (ainsi que sur LCI) des images du rassemblement sous la Tour Eiffel qui vient d’être annulé pour cause de plan vigipirate donc en gros, elle ne diffusera rien. Et Téléfoot fera un sujet sur Corrine Diacre, qui entraîne Clermont en Ligue 2.

Notre avis : Sur TF1, le Sport féminin n’est pas une priorité, et ça se voit. C’est dommage, le Groupe possède tellement de chaînes et de supports pour faire quelque chose de bien…

BFM TV

A part un sujet sur Stéphanie Frappard, première arbitre féminine a évoluer au niveau Ligue 2 masculine, c’est comme pour TF1, le flash-mob était prévu sur l’antenne mais vu l’annulation, il n’y sera logiquement pas. La chaîne annonce des interventions en plateau sans plus de précisions.

Notre avis : un peu comme pour TF1, sauf que là vous pourrez vous tourner vous vers RMC, c’est plus sûr. Le groupe d’Alain Weil a concentré largement plus d’efforts de ce côté-là.

Poster un commentaire