samedi 29 juillet 2017

PUBLICITÉ

Les Champs pour Elles, plus de 2024 femmes sur le Tour

A l’initiative de la Française des Jeux, 2024 femmes étaient invitées à parcourir le circuit de la fin du Tour de France sur les Champs-Elysées ce dimanche 24 juillet 2017. Un succès populaire puisque le nombre de participantes a explosé.

Elles devaient être 2024, le chiffre clé de la candidature des JO, elles étaient plus de 2500 selon un organisateur. Toutes ces femmes ont parcouru ce dimanche 24 juillet le parcours des coureurs du Tour de France sur les Champs-Elysées, quelques heures avant le sprint final. Entre copines ou en famille, avec leur matériel de pro, leur BMX ou avec leur vélo de ville, elles ont parcouru les 8 km et étaient tellement nombreuses que lorsque les premières avaient déjà fait la moitié, elles croisaient sur le bas de la plus belle avenue du monde celles qui venaient seulement de partir et de traverser la première surprise, le passage à l’intérieur du Grand Palais et sa majestueuse verrière (photo ci-dessus.)

Ouvert par Madame la Ministre des Sports Laura Flessel et par Tony Estanguet, co-président de la candidature de Paris au Jeux Olympiques de 2024, de nombreuses inconnues se sont élancées avec parmi elles quelques grands noms tout de même comme Sarah Ouramoune ou Emmeline Ndgonue, anciennes sportives de haut niveau et médaillées Olympiques en Boxe et en Basket, mais surtout ambassadrices de la candidature parisienne. Visiblement ravie d’être ici, Sarah Ouramoune a pris du plaisir sur les Champs : « Ce fut une superbe expérience, je me suis sentie privilégiée. J’ai pris mon temps pour apprécier, je me suis même arrêtée pour prendre des photos. » Et au delà de ce plaisir, le message était évidemment d’encourager les femmes à faire du sport : »C’est important de montrer qu’on est présente, qu’on lâche rien et de donner envie aux femmes de faire du sport, d’enfiler ses baskettes et pourquoi pas voir plus loin et se fixer des objectifs de compétition. »

L’arrivée finale du Tour de France attirant de nombreux spectateurs, ils étaient déjà beaucoup à regarder passer les cyclistes, à les saluer et même à les encourager… De quoi promouvoir un peu plus la pratique du cyclisme féminin dans la joie et la bonne humeur. « On s’est mises dans la peau des professionnels, » explique Aurélie, une des nombreuses participantes. « On passe devant des centaines de spectateurs, un public heureux. C’est un événement qui rassemble dans la joie et partager ça ensemble, c’est assez exceptionnel. » Avec son vélo et son équipement de semi-pro, Aurélie voit le vélo comme un sport qu’elle pratique mais aussi comme un moyen de transport quotidien : « Moi le vélo c’est une passion, pour le sport en lui-même mais aussi comme moyen de locomotion. J’ai un fils de 3 ans qui a son siège derrière, je l’emmène partout en vélo. C’est vraiment important pour moi, il faut qu’on s’imprègne des pays nordiques qui utilisent le vélo au quotidien. » C’était également un des buts non avoués de cette manifestation qui visiblement, a ravi tout le monde qui était prêt à repartir pour un 2e tour et voler la vedette aux coureurs du Tour.

Les Champs pour Elles en vidéo :

Comments are closed.