dimanche 20 mai 2018

PUBLICITÉ

Trophée du Basket 2018 : Raincock-Ekunwe élue MVP

Lors d’une soirée commune de la LNB et de la LFB, c’est l’internationale canadienne de Nantes-Rezé qui a été élue meilleure joueuse de la saison de Ligue Féminine de Basket.

Il y avait du beau monde Salle Gaveau à Paris ce mercredi 16 mai 2018. Pour la première fois, la Ligue Nationale de Basket et la Ligue Féminine de Basket étaient réunies pour une seule et même cérémonie récompensant les meilleures joueuses et les meilleurs joueurs de la saison. Deux après que le Président de la LFB Philippe Legname ait esquissé cette idée, elle est devenue réalité et a permis de mélanger avec réussite les adeptes de la balles orange les plus en vue.

Meilleure jeune : Alexia Chatereau (Bourges)

Déjà élue meilleure espoir la saison passée, la native du Mans évolue à Bourges depuis 2016 et a continué sa montée en puissance cette saison. A 19 ans, elle possède déjà un palmarès à faire rougir de nombreuses basketteuses : Championne du Monde de basket 3×3 en 2015 et Vice-Championne d’Europe 2017 avec l’équipe de France, notamment. L’intérieure d’1m91 a joué en moyenne 23 minutes cette saison pour 8,95 points de moyenne et 4,27 rebonds par match.

Autres nommées : Tima Pouye (Tarbes) et Kadiatou Sissoko (Basket Landes)

Meilleur entraîneur : François Gomez (Tarbes)

Après sa récompense, on lui a posé la question de savoir si en début de saison il aurait imaginé être en finale et retrouver un trophée de meilleur coach 9 ans après avoir décroché le premier en 2009, François Gomez nous a répondu que « ça l’aurait fait sourire » mais qu’il « aurait signé de suite. » Sa modestie le pousse a voir cela comme une reconnaissance de son travail. Si Tarbes a réalisé un début de saison difficile et visait un place en play-offs après avoir connu les play-downs la saison passée suite à sa remonté en LFB, personne n’aurait pu prévoir que le TGB allait affronter Bourges pour le titre en cette fin de saison. La magie du basket a opéré, et une fois de plus François Gomez réalise des miracles sur un banc de touche.

Autres nominés : Olivier Lafargue (Bourges) et Romuald Yerneaux (Charleville)

Meilleure joueuse de la saison : Nayo Raincock-Ekunwe (Nantes-Rezé)

Après un passage comme pigiste des quelques matchs à Charleville en février 2017, l’internationale canadienne a rejoint Nantes-Rezé en 2017-2018 et bien lui en a pris car pour sa première saison, elle a cartonné. 16 points et 10,52 rebonds de moyenne par match, ça fait une saison double-double. Et ses performances ont déjà attiré les sirènes de Bourges qui l’a signé pour la saison prochaine. « C’est un rêve pour moi de jouer l’Euroligue, et je vais le faire la saison prochaine, je n’en reviens pas, » nous a-t-elle confié après la cérémonie.

Le 5 majeur de la saison (de gauche à droite sur la photo en haut de l’article) : Michelle Plouffe (Tarbes), Valériane Ayayi (Bourges), Nayo Raincock-Ekunwe (Nantes-Rezé), Marine Johannes (Bourges), et Amel Bouderra (Charleville).

Les interviews exclusives : 

Philippe Legname, Président de la LFB :

Amel Bouderra, Charleville :

Valériane Ayayi, Bourges :

Marine Johannes, Bourges :

François Gomez, Tarbes :

Comments are closed.