mercredi 17 août 2016

PUBLICITÉ

Rio 2016 – Basket : les Bleues passent le Canada et retrouveront les États-Unis

Après un début de match compliqué, l’Équipe de France féminine de Basket a su inverser la tendance dans le dernier quart-temps pour s’imposer face au Canada et s’offrir une demi-finale olympique.

Si les Bleues sont les premières à ouvrir le score par Sandrine Gruda, elles laissent le leadership au Canada en début de partie sans trop se faire distancer. Mais après une série de trois paniers à 3 points d’affilé pour les canadiennes, les françaises se retrouvent 6 points derrière (7-13) à la moitié du premier quart-temps, obligeant Valérie Garnier à poser un premier temps mort. C’est l’entrée de Sarah Michel qui permet aux Bleues de recoller sur un panier trois point pour son premier tir (12-14). Surtout, le secteur intérieur est renforcé avec l’entrée d’Isabelle Yacoubou aux côtés de Sandrine Gruda. Malgré cela, les tricolores n’arrivent pas à rester au contact, sont asphyxiées en attaque et manquent de présence physique en défense. Elles sont menées 25-16 à la fin du premier quart-temps.

Les Bleues sont toujours en difficulté à la reprise. Le Canada prend même 13 points d’avance et n’encaissent aucun panier français (29-16). Au contraire des françaises, ce sont les canadiennes qui ressent encore la défense et empêchent les Bleues d’aller au tir, les emmenant plusieurs fois au-delà des 24 secondes. Il faut attendre une révolte et un trois point de Gaëlle Skréla puis une contre-attaque conclue par Valériane Ayayi pour recoller au score à un peu plus de 4 minutes de la fin de la première mi-temps (28-29). Après un nouveau petit passage à vide, c’est encore le Canada qui termine le quart-temps devant (37-32).

Le réveil défensif

Les Bleues entament mieux le début de deuxième mi-temps et après 2 minutes et aucun panier encaissé, elles passent devant grâce à un lancer franc de Sandrine Gruda (38-37). L’avance ne dure que quelques instants puisque les Bleues se heurtent à nouveau à la défense canadienne. Il faut attendre le 1er panier d’Endy Miyem sur son 4e tir du match pour reprendre à nouveau l’avantage (42-41), et c’est parti pour le chassé-croisé. Les deux équipes se rendent coup pour coup et grâce à une un dernier effort de Gaëlle Skréla, la France et le Canada terminent le 3e quart temps à égalité (50-50).

Les deux équipes axent leurs stratégies sur la défense en début de 4e quart-temps. Après 3 minutes, seulement 3 paniers sont marqués et il faut une interception d’Olivia Epoupa conclue par une contre-attaque de Marine Johannes pour permettre aux françaises de prendre 4 points d’avance (56-52) forçant le staff canadien à prendre un temps-mort. La réussite des canadiennes est moins bonne et Sandrine Gruda commence à dominer le secteur intérieur (14 points et 10 rebonds pour elle au total). Le match s’emballe, les Bleues prennent 6 points d’avance, ratent la balle de +8 et se font reprendre 3 points par un tir lointain à un peu moins de 5 minutes de la fin (58-55).

Le dernier effort

Comme pour les Bleues du Hand, la fin de match devient irrespirable. Les Bleues sont à +1 à un peu plus d’une minute de la fin du match et Olivia Epoupa récupère puis transforme deux lancers francs qui permet aux Bleues de mener de 3 points (62-59). Gaëlle Skréla sort une défense de dingue sur Kia Nurse pour la bloquer deux fois de suite et puis la montpelliéraine score sous l’arceau après un passe et va avec Sandrine Gruda (64-59). A 26 secondes de la fin, les canadiennes écopent d’une faute antisportive qui permet aux Bleues de reprendre plus d’une possession d’avance et de récupérer la balle (65-61). Seule solution pour la Canada, faire faute pour récupérer des ballons. Après une fin de match forcément devenue hachée, les Bleues s’imposent 68-63 et se qualifient pour les demi-finales où elles auront tout à gagner face aux États-Unis, favoris désignés du match.

Poster un commentaire