My Twitter Feed

vendredi 14 juin 2013

PUBLICITÉ

Preview EuroBasket : Présentation du groupe B

Spain_-_Latvia_Sancho_Lyttle

 

Plus que quelques heures avant le début de l’Eurobasket demain, on termine donc notre tour d’horizon des effectifs..

Groupe B : Espagne, Suède, Italie, Russie

Le programme :

Samedi 15 juin : Suède-Italie (15h) et Espagne-Russie (21h00)
Dimanche 16 juin : Italie-Espagne (18h30) et Russie–Suède (21h00)
Lundi 17 juin : Russie–Italie (18h30h) et Suède-Espagne (21h00)

Les Favoris

Russie

Meilleure équipe d’Europe depuis plus de 10 ans et championne d’Europe en titre, la Russie devrait encore faire frémir, rien qu’à l’évocation de son nom. Mais le géant russe n’est pas au mieux. Un effectif très amoindri par les absences de cadres « historiques » (Maria Stepanova-Olga Arteshina-Svetlana Abrosimova) pour différentes raisons, une préparation parfois difficile sans son Américaine naturalisée Epiphanny Prince et quelques interrogations qui subsistent. Même Elena Danilochkina, MVP de l’Euro 2011 manque à l’appel. Néanmoins, la Russie reste, par définition, toujours dangereuse et devrait sortir de son groupe sans trop de problèmes. Et on parie que très peu de formations auront envie de croiser leur route sur les matchs couperets. Elles compteront une fois encore sur leur taille avec Natalia Vieru, Nadezhda Grishaeva ou encore Irina Osipova, mais aussi sur l’adresse à 3pts avec des shooteuses de première catégorie comme Evgenya Belyakova ou Liudmila Sapova. Reste à savoir comment l’immense talent de Prince, qui disputera sa première grande compétition internationale, pourra s’imbriquer là-dedans.

Effectif : Anna Petrakova – Evgenya Belyakova – Natalia Vieru – Marina Kuzina – Natalia Vodopyanova – Epiphanny Prince – Natalia Zhedik – Liudmila Sapova – Nadezhda Grishaeva – Ilona Korstine – Valeriya Musina – Irina Osipova

Coach : Alfredas Vainauskas

 

Espagne

Absente des Jeux Olympiques à cause d’un championnat d’Europe 2011 totalement manqué, l’Espagne est de retour cette année avec la ferme intention de retrouver son rang. Mélange de jeunesse triomphante dans les catégories de jeunes et d’expérience (Amaya Valdemoro rôde toujours), la troupe de Lucas Mondelo ne sera pas à prendre à la légère. Plutôt avenantes en préparation, les Espagnoles comptent également sur l’arrivée de Sancho Lyttle, pour densifier une peinture limitée physiquement et techniquement. La native de Saint-Vincent-et-les-Grenadines sera une des fers de lance de l’équipe. Sur les lignes extérieures en revanche, aucun problème. Une rotation exceptionnelle notamment à la mène (Laia Palau-Elisa Aguilar-Silvia Dominguez-Cristina Ouvina) mais aussi le joyau Alba Torrens, arme offensive principale de la Roja. Si le traumatisme de 2011 est facilement oublié, attention aux Ibériques.

Effectif : Silvia Dominguez – Elisa Aguilar – Laia Palau – Cristina Ouvina – Marta Xargay – Queralt Casas – Alba Torrens – Amaya Valdemoro – Sancho Lyttle – Cindy Lima – Laura Gil – Laura Nicholls

Coach : Lucas Mondelo

 

Les outsiders

Italie

Toujours présente, rarement gagnante. Depuis son historique 2nde place en 1995, l’Italie a toutes les peines du monde à se maintenir au niveau pour s’inviter à la table des grandes, manquant même le rendez-vous de 2011. Cette année ne devrait pas déroger à la règle avec un effectif très renouvelé où seules Raffaella Masciadri et Giorgia Sottana font figure de valeurs sures. Les Italiennes vont également devoir passer outre un manque de taille criant (seule Kathrin Ress dépasse le 1.91m), pour installer leur jeu rapide, fait de tirs en première intention. Pas sur que cela soit suffisant pour avoir une quelconque ambition au-delà du premier tour, mais de quoi espérer battre la Suède, véritable adversaire direct dans ce premier tour.

Effectif : Benadetta Bagnara – Sabrina Cinili – Francesca Dotto – Martina Fassina – Alessandra Formica – Giulia Gatti – Gaia Gorini – Raffaella Masciadri – Kathrin Ress – Giorgia Sottana – Abiola Wabara – Ilaria Zanoni

Coach : Roberto Ricchini

 

Suède

Un retour en force ? la Suède n’a plus participé à une phase finale de championnat d’Europe depuis la nuit des temps, et plus précisément, 1987, où elle enregistra son meilleur résultat avec 7ème place. Depuis, le néant avant l’avènement de cette nouvelle génération, très impressionnante en qualification l’été dernier. Portées par les sœurs Eldebrink, Frida (vue à Bourges cette saison) et Elin, tandem virevoltant au sein du backcourt, la Suède aura pour unique ambition de passer ce premier tour dans un premier temps. Au centre de la raquette, Louice Halvarsson sera également attendue au tournant pour apporter du scoring. La naturalisée de service Ashley Key ainsi que Elisabeth Egnell seront également attendues au tournant. On déplorera tout de même l’absence de Farhiya Abdi qui a préféré consacrer son été à la WNBA, mais la Suède présente tous les ingrédients du poil-à-gratter.

Effectif : Malin Aasa – Frida Aili – Kadidja Andersson – Katarina Andersson – Anna Barthold – Elisabeth Egnell – Elin Eldebrink – Frida Eldebrink – Louice Halvarsson – Danielle Hamilton-Carter – Stefanie Yderstrom – Ashley Key

Coach : Lars Johansson

Cet article Preview EuroBasket : Présentation du groupe B est apparu en premier sur LadyHoop.com.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :