mercredi 12 mars 2014

PUBLICITÉ

Perpignan, la classe à Dallas ?

perpignan réactionLa photo fait le tour du net depuis hier (enfin, toute proportion gardée). Après sa victoire sur le fil à Leon Tregor hier, les filles de Perpignan ont posé dans le vestiaire pour exprimer leur ressenti. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe était particulièrement heureuse mais surtout revancharde d’avoir remporté cette rencontre.

Pour rappel, c’est ce même club de Leon Tregor qui a initié au boycott de Perpignan il y a quelque mois. Une belle revanche pour les joueuses de François Gomez donc. Sauf que le geste manque certainement de classe. De quoi ternir encore un peu plus la réputation de cette équipe. Equipe qui a en tout cas tout le soutien de son coach et de son président. François Gomez et Hervé Régior se sont exprimés sur la réaction des joueuses via le compte Facebook du club :

François Gomez (coach du Perpignan Basket 66) : « Je sais qui manque de classe. Les mêmes qui, il y a quelques temps ont oeuvré pour nous priver de notre travail. Ces mêmes personnes qui aujourd’hui encore, à l’exemple du speaker calaisien qui déblatère des insanités sur notre compte au micro, à l’image du président de Limoges qui oublie de vous accueillir par un simple bonjour alors qu’il vous marche sur les pieds ou encore du président du club breton qui, envahi après la défaite par des sentiments haineux nous souhaite avec dédain ‘une longue vie’ alors que nos joueuses se sont fait insulter par d’autres dirigeants locaux pendant la rencontre. Et je vous passe quelques articles de presse dénigrant nos couleurs et refusant encore d’accepter notre droit à faire notre travail. Alors oui, le geste ne semble pas très élégant mais permettez moi de soutenir mes joueuses et de penser qu’à un moment, le politiquement correct, ça suffit. »

 

Hervé Régior (Président du Perpignan Basket 66) : « Je soutient les filles à 100% car quand je pense qu’au match aller nous sommes allés chercher Léon Trégor à leur hôtel afin d’effectuer le shooting le matin du match car leur chauffeur de bus n’avait plus de temps de conduite. Je me pose la question « pourquoi les dirigeants de Léon Trégor ont réagi si bêtement alors qu’en réunion avec la fédération ils sont les premiers à vouloir que notre sport, le basket, soit régi par la sportivité, la convivialité et le fair-play ? ». Je pense avoir raté un épisode. La seule chose qui me réjouis, aujourd’hui, c’est que Léon Trégor terminera maximum 5e et suivra le Final Four sur internet. Un grand merci à ces quelques clubs comme Calais, Limoges, Léon Trégor et peut être d’autres clubs encore d’ici la fin de saison. Bravo aux filles de Perpignan pour leur victoire et leur marche en avant qui ne peut être que renforcé par ces imbéciles. Nous rêvons tous d’un sport où l’éthique sportive soit respecté il ne suffit pas de l’écrire dans nos réunions de présidents à la Ligue mais de l’appliquer au quotidien dans nos salles. »

The post Perpignan, la classe à Dallas ? appeared first on Ladyhoop.

Comments are closed.