lundi 16 novembre 2015

PUBLICITÉ

LFB nouvelle formule : moins d’équipes, plus de matchs

La Ligue Féminine de Basket a dévoilé en fin de semaine sa nouvelle mouture pour la saison 2016-2017. Si on savait que la LFB allait passer de 14 à 12 équipes, on sait désormais sous quel format elle va se disputer. Et ça ressemble à un mix entre la LNB masculine et la Ligue Féminine de Handball.

Même si elle va évoluer avec deux équipes de plus, la Ligue Féminine de Basket semble prendre exemple sur celle de handball pour sa nouvelle version. Enfin, pas entièrement puisqu’on lorgne aussi du côté de la Pro A Masculine.

En fin de semaine, le comité directeur de la Fédération Française de Basket a approuvé la nouvelle formule du championnat qui se disputera désormais à 12 équipes au lieu de 14. L’idée étant dans un premier temps de réduire les risques financiers pour les « petites » équipes et les futurs promus.

Dans cette nouvelle formule, trois changements majeurs sont prévus :
– La finale se jouera désormais au meilleur des 5 matchs
– Les 8 premières équipes de la saison régulière seront qualifiées pour les play-offs (comme chez les hommes)
– Les 4 dernières équipes disputeront un mini-championnat de play-downs à l’issue duquel le dernier de ce classement sera rétrogradé en LF2.

En faisant passer la finale au meilleur des 5 matchs comme chez les hommes, la LFB s’assure qu’au moins 3 matchs seront joués, et que le diffuseur Ma Chaîne Sport retransmettra au moins ces 3 matchs. De quoi accroître un peu plus le suspens mais aussi et surtout la visibilité du championnat via sa finale.

Ensuite, qualifier 8 équipes en play-offs, cela apporte un peu plus d’incertitude et ça multiplie les matchs à enjeu. Ce n’est pas une mauvaise idée et ça signe la fin du Challenge Round, qui offrait une place européenne à une équipe alors que des demi-finalistes et/ou finalistes de championnat n’en avaient pas. D’autant que ces play-offs se joueront au meilleur des 3 matchs et que les éliminés joueront ensuite des matchs de classement qui pourraient compter dans les attributions de places européennes. A moins que comme sur le modèle masculin, les places européennes soient attribuées en fonction du classement de la saison régulière.

Ce nouveau système de play-down laisse une chance au dernier de la saison régulière qui ne voit pas son destin scellé définitivement et peut encore se reprendre (à l’image de qu’à fait l’Union Bordeaux-Bègle Mios Biganos au handball la saison passée). On pourrait donc assister de beaux retournements de situations, à des revanches déchirantes et des matchs couperets jusqu’à la fin.

Enfin, cette nouvelle mouture pourrait réserver de belles surprises. Même si la probabilité que ça arrive est faible, on pourrait très bien imaginer que le 8ème du classement finisse à égalité de points avec le 9ème et qu’ils soient départagés « aux points marqués/encaissés » pour voir ensuite ce 8ème devenir Champion à l’issue des play-offs alors que le 9ème pourrait finalement descendre à l’issue des play-downs. Vous avez fou ? Probablement, malgré le risque que ça arrive soit tout de même assez faible. Mais nous on s’en fout, on en salive surtout d’avance.

Poster un commentaire