mercredi 20 mai 2015

PUBLICITÉ

Équipe de France : retour sur le stage lyonnais

C’est à Lyon que le groupe constitué par Valérie Garnier a commencé sa préparation à l’Eurobasket Women 2015. L’occasion pour la coach de tester son effectif lors d’un premier tournoi.
Après sa large victoire sur l’équipe de Grande-Bretagne lors du 1er match, l’équipe de France tentait d’aligner un 2ème succès de rang face à la Serbie vendredi dernier. Un match auquel nous avons pu assister. Dès les premières secondes, Gaëlle Skrela donne le ton en ouvrant la marque à 2 points et en enchaînant à 3 points. La France, Sandrine Gruda en particulier, est omniprésente au rebond et parvient assez facilement à s’ouvrir le chemin du panier. Les tirs extérieurs rentrent également. Ça joue bien, vite, proprement et après 5min30 de jeu, les filles de Valérie Garnier compte déjà 10 points d’avance grâce à un nouveau panier de Gaelle Skrela sur une passe longue de Céline Dumerc (15-05). Diandra Tchatchouang réalise elle aussi un excellent début de match. La dernière seconde du Q1 est à l’image des 10 minutes qui se sont écoulées et lors desquelles les Françaises ne relâchent pas la pression avec les 2 points +1 de Paoline Salagnac (22-12).

Le 2eme quart temps s’ouvre sur un 3 points de Daniel Page pour la Serbie. Suite à une douleur à la cheville, Valerian Ayayi est rapidement obligée de quitter le parquet mais reviendra heureusement quelques minutes plus tard : plus de peur que de mal ! Petit à petit, la Serbie hausse son niveau de jeu. Sur une superbe passe dans la raquette suivi d’un panier de Milica Dabovic puis d’un 3 points de Jovanovic, les coéquipières de Daniele Page reviennent à 1 point des Bleues (24-23). Côté français Diandra Tchatchouang à 2 points puis Celine Dumerc à 3 points redonnent un peu d’air à la France. Mes les Serbes défendent mieux et les tirs extérieurs rentrent. Elles enchaînent les 3 points et reviennent à 2 points : 32-30 à 1min40 de la mi-temps. À la mi temps, le score est très serré : 34-30.

Au retour des vestiaires, on espère une réaction de la France qui avait pourtant bien commencée la soirée mais la Serbie revient à 36 partout sur un 3 points après 3min de jeu et finissent logiquement par passer devant : 37-38. Ana Maria Cara-Chitiga fait repasser la France en tête mais aucune des 2 équipes ne parvient réellement à creuser l’écart et le score est de 41-46 après 5min30 de jeu. Le rythme s’accélère en fin de Q3 et la Serbie reste devant mais les Bleues ne lâchent pas, à l’image du bloc plus qu’autoritaire (accompagné d’un cri rageur) d’Isabelle Yacoubou qui s’offre ensuite 2 lancers 44-50. Les Bleues n’ont que 5 points de retard mais déjà 5 fautes d’équipes et concèdent des fautes… et donc des lancers. Qui rentrent. Mais Olivia Epoupa enflamme à son tour l’Astroball avec un 3 points. 47-52 en fin de Q3. Si la France revient à 2 points dans le dernier quart (52-54) grâce à un 3 points de Valeriane Ayayi, cela ne suffira pas à dominer les Serbes qui continuent de scorer de loin. Les Bleues reviennent à 1 point de leur adversaire à 20 secondes de la fin du match et se voient accorder une touche un peu litigieuse mais qui a le mérite de réveiller l’Astroballe. Malheureusement, être mauvais choix et manque de réussite, la balle ne rentre pas malgré les multiples tentatives et ce sont finalement les Serbes qui l’emportent.

Déclarations d’après-match :

Valérie Garnier : « La Serbie confirme qu’elle existe bel et bien dans le paysage européen et que ça peut être un adversaire direct. On sait où on en est de notre préparation. On a été battues sur les duels 1 contre 1, on s’est fait prendre des rebonds  offensifs, on a été battues dans le jeu de transition. Partout où on attendait la Serbie. Et on a subit. Il nous faut un petit peu plus de travail ensemble. On ne perd par sur la dernière possession mais on a quand même 24 secondes avec la consigne, qui est donnée juste avant, d’installer quelque chose et on manque de lucidité. À un moment, il faut être lucide, savoir ce qu’on a à faire. On n’a pas encore récupéré des longues saisons et on a encore des choses à apprendre. »

Diandra Tchatchouang : « On savait que physiquement elles seraient là et on les a laissé prendre confiance sur le jeu en 1ere intention et elles ont été efficace au tir. Elles reviennent en 2e mi-temps en sachant qu’elles peuvent nous titiller. C’est vraiment nous qui les avons mises en confiance. »

Céline Dumerc : « Ce que je retiens, c’est que je n’ai pas respecté la consigne de la coach à la fin. Elle annonce quelque chose, il y a une autre situation et je joue trop vite donc je ne respecte pas ce que la coach a demandé. Ça ne se joue pas là-dessus mais on a le ballon pour gagner le match. La coach demande quelque chose, il faut qu’on l’applique et si moi, en tant que meneuse, je ne mets pas en place mon équipe, c’est moi qui ne fait pas mon boulot. Et on ne peut pas demander aux autres de faire le leur si moi, je ne le fais pas. Mais c’est une leçon qu’on paie aujourd’hui, qui n’a aucune conséquence mais dont on se souviendra à l’Euro si la situation se reproduit. »

À l’issu de cette journée, 2 joueuses quittent le groupe : Sara Chevaugeon et Aby Gaye.

Dès le lendemain face à la Slovaquie, les Bleues réagissent et, plus appliquées, gagnent leur dernier match 74-55. Ce match est aussi l’occasion, pour Sandrine Gruda, de faire son entrée dans le Top 10 des meilleures marqueuses de l’histoire de l’Equipe de France féminine.

Déclaration d’après-match (source : FFBB) :

Valérie Garnier : « On est toujours à la recherche de sensations collectives. Ca a été irrégulier ce soir. La Slovaquie est très agressive sur les un contre un, on a été en difficulté. Il faudra être plus stable en défense ».

Ana Cata-Chitiga : « Il était nécessaire d’avoir une réaction. On voulait se rassurer. On a mieux joué en passe et défensivement. Il fallait se remettre en confiance. Pour la suite, rien ne sera facile. »

Résultats :
Jeudi 14 mai 2015 à 20h45 à Roanne (42) : France – Grande-Bretagne 81-54
Vendredi 15 mai 2015 à 21h00 à Villeurbanne (69) : France – Serbie 63-64
Samedi 16 mai 2015 à 18h30 Bourg-de-Péage (26) : France – Slovaquie 74-55

Programme du prochain stage qui démarre aujourd’hui (le 20 mai) à Tarbes :
Lundi 25 mai 2015 à 19h00 Mont-de-Marsan (40) : France – Lituanie – Sur Canal+ Sport
Mardi 26 mai 2015 à 20h30 Tarbes (65) : France – Grèce
Mercredi 27 mai 2015 à 19h00 Pau (64) : France – Suède – Sur Sport +

 

Les photos de la rencontre France – Serbie :

Poster un commentaire