mardi 19 mars 2019

PUBLICITÉ

Transat Jacques Vabre – Isabelle Joschke a trouvé son coéquipier

Isabelle Joschke, skipper MACSF, a choisi le navigateur qui l’accompagnera sur la prochaine Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné le 27 octobre 2019. Pour cette transatlantique en double, elle embarquera Morgan Lagravière, troisième de l’édition 2017, à bord de l’IMOCA MACSF.

(Infos MASCF)

Pour aborder le nouveau défi qui se présente à elle, à savoir de naviguer à bord d’un IMOCA à foils, Isabelle Joschke cherchait un co-skipper expérimenté en la matière. C’est chose faite en la personne de Morgan Lagravière, qui naviguera également à ses côtés lors de la Rolex Fastnet Race début août et du Défi Azimut en septembre.

« J’ai vraiment beaucoup de chance d’avoir Morgan comme co-skipper pour la Transat Jacques Vabre. Il va m’apporter beaucoup de ses connaissances et de son talent. Il a notamment un véritable atout : il a l’expérience des foils, ce qui n’est pas le cas de tous les navigateurs. A nous deux, nous formons un duo très complémentaire. Morgan est un vrai régatier, il a le couteau entre les dents. Moi je suis plus une navigatrice au large avec un regard plus pondéré. On a tous les deux la même envie de faire une super Transat et le même objectif de performer. On avance dans la même direction et c’est essentiel en pleine phase de découverte », se réjouit Isabelle Joschke, skipper MACSF.

« Plutôt qu’un duo, je parlerais de trio, en intégrant l’IMOCA MACSF dans l’aventure. Un trio vraiment engageant. Que ce soit Isabelle ou moi, nous sommes tous deux axés principalement sur la performance, sans oublier l’humain bien sûr ; mais nous sommes deux compétiteurs qui nous engageons dans ce projet pour donner le meilleur de nous-mêmes. C’est ce qui fait notre complémentarité. Et pour ce projet, on a l’opportunité d’être accompagnés d’un super bateau, actuellement en pleine évolution technique dans le chantier de Lorient. Autre objectif intéressant : nous allons régater au côté d’autres équipages mixtes cette année, l’occasion de nous mesurer à ces duos et de rentrer en compétition avec eux », déclare Morgan Lagravière, co-skipper.

Un co-skipper talentueux pour accompagner Isabelle Joschke

Alain Gautier, team manager du projet Voile MACSF, précise pourquoi le choix s’est porté sur Morgan Lagravière : « Nous avons établi une première liste de skippers, hommes et femmes, avec des critères-clés comme l’expérience, la complémentarité avec Isabelle, la motivation, la connaissance des bateaux à foils… Morgan était notre premier choix. C’est un skipper extrêmement talentueux et très expérimenté qui a déjà navigué avec des foils. Morgan a marqué les esprits sur le circuit Figaro Bénéteau en devenant champion de France très rapidement. Il a un très bon état d’esprit. Pour moi, c’est le co-skipper parfait pour Isabelle ».

Né en 1987, Morgan Lagravière a très tôt accroché à son palmarès plusieurs titres de champion du monde en 420, qui lui ont permis d’intégrer en 2008 l’équipe de France de voile olympique. Sélectionné en 2011 pour défendre les couleurs de la Vendée sur le circuit Figaro Bénéteau, Morgan Lagravière devient, dès sa deuxième saison, champion de France de course au large en solitaire.

Choisi par Safran en 2015, il porte les couleurs du groupe sur un IMOCA neuf équipé de foils. En 2016, alors qu’il est en 4e position du Vendée Globe, il est contraint d’abandonner la course suite à une collision avec un container, après 18 jours en mer. Un an après, la roue tourne. Il finit à la 3ème place de la Transat Jacques Vabre 2017.

Un programme sportif pour consolider le trio Isabelle-Morgan-IMOCA MACSF

« On va s’entraîner autant que possible parce que la Transat va arriver très vite. Il va y avoir toute une phase de découverte et de réglages du bateau. En avant-saison, on va participer à la Rolex Fastnet Race en août et au Défi Azimut en septembre. Ça va être du non-stop de juillet à octobre », explique Isabelle Joschke, skipper MACSF.

« On a encore pas mal de choses à vivre et d’expériences à accumuler pour apprendre à se connaître et à parfaire notre fonctionnement. Les temps d’entraînement et de confrontation pré-Jacques Vabre serviront à nous roder et à nous sentir confiants vis-à-vis de cette grande échéance », ajoute Morgan Lagravière, co-skipper.

Isabelle Joschke et Morgan Lagravière commenceront à s’entraîner dès la mise à l’eau de l’IMOCA MACSF fin juin avec pour objectif commun de performer lors de la Transat Jacques Vabre, un objectif ambitieux mais surtout avec à l’esprit, pour Isabelle Joschke, la qualification pour le Vendée Globe 2020.

« De mon côté, en solo, l’objectif, c’est le Vendée Globe en 2020 ! Je compte passer le plus de temps possible sur l’eau. Il y aura beaucoup d’entraînements et de compétitions tout au long de l’année. Je vais ainsi participer à plusieurs courses du calendrier IMOCA afin de bien connaître mon bateau, le tester un maximum pour être fin prête pour le Vendée Globe », conclut Isabelle Joschke, skipper MACSF.

Le programme sportif 2019-2020 d’Isabelle Joschke sur l’IMOCA MACSF

Du 3 au 8 août 2019 : Rolex Fastnet Race
Du 18 au 22 septembre 2019 : Défi Azimut
Du 18 au 27 octobre 2019 : Transat Jacques Vabre
Mai 2020 : The Transat
Juin 2020 : New York / Vendée
Septembre 2020 : Défi Azimut
Novembre 2020 : Vendée Globe

Comments are closed.