dimanche 4 novembre 2018

PUBLICITÉ

Simone Biles médaillée sur tous les agrès

Embed from Getty Images

Les Championnats du monde 2018 de gymnastique artistique se sont conclus avec les deux dernières finales par agrès. Tingting Liu s’est imposée à la poutre tandis que Simone Biles a remporté son 4ème titre mondial au sol, où Mélanie De Jesus Dos Santos a fini à la 6ème place.

L’après-midi a débuté à la poutre où la finale fut marquée par un nombre assez important de fautes dans les exercices présentés par les différentes gymnastes qualifiées, à commencer par Simone Biles. L’Américaine évita la chute, mais présenta un mouvement avec de nombreux déséquilibres, qui fut crédité de 13.600 points. Le podium et surtout la médaille d’or parurent alors immédiatement plus accessibles pour le reste des concurrentes. Néanmoins, la plupart des favorites chutèrent, à l’image de la championne olympique en titre Sanne Wewers (12.666), ou de la spécialiste américaine Kara Eaker, qui manqua son entrée (12.833).

Finalement, ce sont deux gymnastes moins expérimentées mais non moins talentueuses qui s’illustrèrent. La jeune Canadienne Anne-Marie Padurariu (14.100) est devenue à 16 ans à peine vice-championne du monde à la poutre, elle qui participait à Doha à ses premiers championnats du monde. Enfin, Tingting Liu, 8ème et dernière qualifiée, a remporté le titre avec la note de 14.533 points grâce à un magnifique mouvement où l’on a pu admirer toute la précision et la beauté de l’école chinoise, notamment au travers de ses magnifiques sauts écarts. On notera également la belle performance de Nina Derwael (13.466), qui conclut ses magnifiques Championnats du monde par une 4ème place en finale à cet agrès.

La finale sol fut de qualité avec huit très bons passages, sans aucune chute, et où l’on pu observer la diversité des compositions, tant sur le plan des éléments de difficulté que sur celui de l’interprétation, avec différents styles. Simone Biles (14.933) s’imposa sans grande difficulté avec un exercice à 6.7 points de difficulté, soit plus d’un point supérieur à la majorité de ceux de ses concurrentes. Sa compatriote Morgan Hurd (13.933) pris la deuxième place tandis que Mai Murakami (13.866), médaillée d’argent lors du concours général, monta sur la 3ème marche du podium. Angelina Melnikova termina quant à elle à une difficile 4ème place malgré un superbe passage avec de belles diagonales bien maîtrisées. La Russe ne put cacher sa déception, et le clan russe fit même une demande de réclamation, rejetée par la suite, concernant sa note.

Certain.e.s amateurs et amatrices trouvèrent d’ailleurs le jugement un peu difficile lors de certains passages, y compris concernant celui de Mélanie De Jesus Dos Santos. La Française réalisa un très bon passage, avec d’excellentes réceptions sur chacune de ses diagonales, entaché cependant par une sortie de praticable qui lui coûta 3 dixièmes. Malgré cette erreur, il faut bien dire que la note de 13.433 points parut bien faible par rapport à la qualité de l’exercice présenté. Quoi qu’il en soit, Melnikova comme De Jesus Dos Santos auront montré durant ces championnats du monde qu’elles étaient de sérieuses concurrentes sur lesquelles il faudra compter à Stuttgart pour les prochains championnats du monde l’année prochaine.

 

Résultats finale poutre:

1.Tingting Liu (CHN) – 14.533
2. Anne-Marie Padurariu (CAN) – 14.100
3. Simone Biles (USA) – 13.600
4. Nina Derwael (BEL) – 13.466
5. Elisabeth Black (CAN) – 13.033
6. Kara Eaker (USA) – 12.833
7. Sanne Wewers (NED) – 12.666
8. Jin Zhang (CHN) – 11.500

 

Résultats finale sol:

1. Simone Biles (USA) – 14.933
2. Morgan Hurd (USA) – 13.933
3. Mai Murakami (JPN) – 13.866
4. Angelina Melnikova (RUS) – 13.833
5. Flavia Saraiva (BRA) – 13.766
6. Mélanie De Jesus Dos Santos (FRA) – 13.433
7. Lillia Akhaimova (RUS) – 13.366
8. Brooklyn Moors (CAN) – 13.066

Comments are closed.