vendredi 2 novembre 2018

PUBLICITÉ

2 médailles de plus pour Simone Biles

Embed from Getty Images

Les finales par agrès des Championnats du monde ont débuté aujourd’hui avec le saut et les barres asymétriques. Et Simone Biles s’est une fois de plus illustrée.

L’après-midi a débutée chez les femmes avec le saut de cheval. Une belle finale puisqu’on ne nota qu’une seule chute sur les 16 sauts exécutés (2 par gymnastes), et que le degré de difficulté présenté par chaque concurrente fut élevé. Hormis la Nord-Coréenne qui chuta lors de son premier passage, les 3 médaillées furent d’ailleurs celles qui présentèrent le plus grand niveau de difficulté. Ainsi, Alexa Moreno (14.508) obtint la toute première médaille mondiale pour le Mexique grâce notamment à un Rudi et de belles notes d’exécution sur ses deux sauts, ce qui la plaça en 3ème position. La canadienne Shallon Olsen (14.516) se para de la médaille d’argent pour 8 millièmes grâce notamment à un saut à 6 points de difficulté, le Cheng. Enfin, Simone Biles (15.366 pts) conquis son premier titre mondial au saut (2ème en 2013 et en 2014, et 3ème en 2015), tout en ne présentant cependant pas le saut qui portera désormais son nom, un Cheng avec une demi-vrille supplémentaire, après avoir chuté sur cet élément lors du concours général.

Aux barres asymétriques, c’est la belge Nina Derwael qui s’imposa, offrant ainsi à son pays son premier titre mondial en gymnastique artistique (hommes et femmes confondus). Forte de son mouvement à 6.5 points de difficulté, elle réalisa un passage impeccable, en finissant par une sortie parfaitement pilée. Il s’agit ainsi de la première épreuve où Biles ne fut pas première… mais deuxième ! Avec une note de 14.700 pts, l’Américaine finit à la seconde place, devant la grande Elisabeth Seitz (14.600 pts), enfin médaillée mondiale sur cet agrès lors de sa 5ème finale (jeux olympiques et mondiaux confondus, avec entre autre une 4ème place à Rio en 2016). Luo Hann, Aliya Mustafina et Morgan Hurd se sont vues reléguées aux portes du podium malgré de très beaux mouvements, mais le niveau de cette finale fut relevé. Rebecca Downie et Jonna Adleterg ont quant à elles chuté.

La dernière journée de ces championnats du monde 2018 aura lieu demain entre 14h et 17h, où l’on retrouvera chez les femmes les finales poutre et sol, avec notamment Mélanie De Jesus Dos Santos, en lice pour décrocher une médaille pour le clan français.

Résultats finale saut:

1. Simone Biles (USA) – 15.366 pts (15.266 / 15.466)
2. Shallon Olsen (CAN) – 14.516 pts (14.600 / 14.433)
3. Alexa Moreno (MEX) – 14.508 pts (14.600 / 14.416)
4. Oksana Chusovitina (UZB) – 14.300 pts (14.400 / 14.200)
5. Seojeong Yeo (KOR) – 14.233 pts (14.533 / 13.933)
6. Jinru Liu (CHN) – 14.150 pts (14.100 / 14.200)
7. Elisabeth Black (CAN) – 14.116 pts (14.000 / 14.233)
8. Rye Yong Pyon (PRK) – 13.616 pts (13.066 / 14.166)
 
Résultats finale barres asymétriques:
 
1. Nina Derwael (BEL) – 15.200
2. Simone Biles (USA) – 14.700
3. Elisabeth Seitz (GER) – 14.600
4. Huan Luo (CHN) – 14.500
5. Aliya Mustafina – 14.433
6. Morgan Hurd (USA) – 14.433
7. Rebecca Downie (GBR) – 13.333
8. Jonna Adleterg (SWE) – 13.166
 
Qualifiées finale poutre:
 
1. Simone Biles (USA) – 14.800
2. Kara Eaker (USA) – 14.466
3. Jin Zhang (CHN) – 14.100
4. Sanne Wewers (NED) – 14.033
5. Anne-Marie Padurariu (CAN) – 13.966
6. Nina Derwael (BEL) – 13.766
7. Elisabeth Black (CAN) – 13.733
8. Tingting Liu (CHN) – 13.733
 
Qualifiées finale sol:
 
1. Simone Biles (USA) – 15.333
2. Mai Murakami (JPN) – 14.100
3. Angelina Melnikova (RUS) – 14.033
4. Morgan Hurd (USA) – 13.933
5. Flavia Saraiva (BRA) – 13.900
6. Mélanie De Jesus Dos Santos (FRA) – 13.900
7. Lillia Akhaimova (RUS) – 13.600
8. Brooklyn Moors (CAN) – 13.500

Comments are closed.